ACCUEIL
Actualités

La FEP au ministère

Traditionnellement, la Fep rencontre la Direction des Affaires Financières (la DAF) au début de chaque année scolaire.  C’est l’occasion de faire un point sur les sujets du moment et d’envisager ce qui risque de nous concerner au cours de l’année.

Tout semble rentrer dans l’ordre concernant les remboursements des frais annexes liés aux départs en formation. Le budget de Formiris a été abondé par l’État afin que l’organisme puisse faire face à l’augmentation des taux de remboursement. Plus rien ne s’oppose donc à ce que les enseignant.e.s du privé soient remboursé.e.s au même niveau que leurs collègues du public. Sur les délais de paiement, la réponse est plus évasive mais la Daf promet de jouer au mieux son rôle de médiateur lorsque des dysfonctionnements sont repérés.

Sur le sujet de l’école inclusive, la CFDT a récemment interpellé par courrier le ministre Blanquer à propos de la situation des AESH : défaut de contrat, rémunération tardive… La Daf précise que le recrutement des AESH est centralisé et que le privé est bien couvert. D’autre part, elle a sensibilisé les services comptables sur les retards de paiement et la possibilité d’avance sur salaire. En revanche, aucune procédure ne semble prévue pour les AVS en fin de contrat aidé. Conseil leur est donc donné de ne pas attendre que l’administration les contacte mais de faire personnellement les démarches de candidature auprès du Rectorat ou DSDEN.

Le projet de décret pour la gestion du mouvement de l’emploi des maîtres du privé n’est pas encore prêt. En parallèle, le rôle des CCM n’est pas encore tranché. Le mouvement dans le privé étant très différent de celui du public, il n’est pas exclu que les CCM gardent des prérogatives sur le sujet.

Le décret qui rend la formation continue obligatoire sur période de vacances avec des conditions de rémunération doit s’appliquer au privé sans adaptation particulière. C’est ce que pense la Daf. La Fep, par ailleurs opposée au caractère obligatoire, s’interroge sur la faisabilité.D’autres sujets ont été abordés au cours de cet échange (cotisations prévoyance, CPF, tour extérieur…). La Fep a, par ailleurs, des contacts réguliers avec la Daf. Ils permettent souvent de résoudre des situations individuelles complexes ou d’avancer sur des problématiques organisationnelles.

Contactez nous : bourgogne@fep.cfdt.fr / 07.67.14.61.41