ACCUEIL


Dès que l’annonce du retour en classe de tous les élèves a été faite, toutes celles et tous ceux qui organisent ce retour et le mettent en œuvre ont travaillé sous tension. Tension d’avoir à attendre des consignes annoncées médiatiquement mais qui ne viennent pas officiellement, tension de recevoir des consignes mouvantes voire inapplicables. Entre travail empêché et injonctions contradictoires, pour beaucoup soumis à une double autorité, les agents publics à l’Éducation nationale et dans les collectivités territoriales, les salarié.e.s qui interviennent au titre de l’accueil périscolaire, des services de restauration ou du transport scolaire, ont fait du mieux qu’ils pouvaient au service des enfants et de la population.
Du point de vue des élèves et des parents, il peut y avoir des insatisfactions, des impatiences: information tardive, impossibilité réelle parfois d’accueillir tous les enfants. Cela n’est pas du fait des professionnels qui font preuve d’initiative et d’adaptation tout en étant attentifs au respect des consignes sanitaires dans l’intérêt de toutes et tous. C’est l’engagement et l’implication de tou.te.s ces professionnel.le.s qu’il faut saluer.
Issu du communiqué de presse commun du 22 juin 2020 « Retour de tous les élèves à l’école : des fédérations de la CFDT saluent l’implication des agents publics et des salarié.e.s » des fédérations CFDT Sgen, Fep, Interco et F3C.